Comment gagner 12 kWh/m².an sur le Cep max

Illustration RT 2012 deduction pour la production d'électricité à demeure masque

La production d'électricité à demeure est prise en compte dans le calcul des différentes consommations conventionnelles (Cep). Elle vient en déduction des consommations calculées pour les cinq usages du bâtiment.

La consommation d’énergie (Cep) du bâtiment avant déduction de la production d’électricité à demeure, doit être inférieure ou égale à : Cep max + 12 kWh/m2.an d’énergie primaire. 


Exemple
:
 Maison de 106 m² situé à Angers, Cep max = 50 kWhep/m².an
                - Avec une installation photovoltaïque produisant au moins 12 kWhep/m².an 
                - Le Cep max devient 50 +12, soit 62 kWhep/m².an


A noter :
Ces 12 kWh/m².an ne sont pas limitatifs. En effet,  la RT 2012 autorise de produire plus d’électricité solaire si on le souhaite, aucune limite de puissance n’est imposée. Cependant seuls les 12ers kilowattheure seront pris en compte dans le calcul réglementaire du Cep.

Illustration LA SOLUTION INDISPENSABLE masque

LA SOLUTION INDISPENSABLE

  • Flexible: une marge de manœuvre sur le Cepmax pour répondre aux contraintes du projet (compacité non optimisable, modification d’orientation en cours de projet, extension future du bâtiment)
  • Economique : seulement 3 ou 4 modules photovoltaïques nécessaires pour une maison individuelle
  • En réponse à certaines situations : contraintes architecturales ou urbanistes fortes, orientation nord imposée, zone nord de la France, la production d’électricité solaire vous permet  de respecter le Cepmax rehaussé de 12 kWh/(m².an)
  • Confort : chaudière double service, convecteur électrique ou pompe à chaleur réversible deviennent possibles grâce aux 12kWh supplémentaires.
  • Economique pour le foyer qui voit ses charges diminuer : toute électricité solaire consommée, n’est pas achetée !

Découvrez nos solutions « 12 kWh/m².an »

Partenaires